Thesis defense - Maude Beaudoin
Monday, September 7, 2015 - 1:30pm

Maude Beaudoin's defense thesis will take place next monday at ISC.
 
Title: "Impact d'une lésion sérotoninergique sur la symptomatologie parkinsonienne : approches multiples chez le singe MPTP-MDMA"
 
Direction: Véronique Sgambato-Faure
 
Abstract: La maladie de Parkinson (MP) est caractérisée par une dégénérescence progressive et irréversible des neurones dopaminergiques (DA) de la substance noire, conduisant à la perte de dopamine dans les structures de projection (notamment le striatum). Lorsque la perte DA atteint 60 à 80%, les patients vont développer des symptômes moteurs (rigidité, tremblement, akinésie/bradykinésie). Les traitements DA permettent de contrecarrer l’expression de ces symptômes mais induisent également à long terme l’apparition de complications invalidantes, à la fois motrices (dyskinésies) et non-motrices (effets neuropsychiatriques). De plus les patients développent également des symptômes non-moteurs (dépression, anxiété et apathie) pouvant émerger avant, pendant ou après l’apparition des symptômes moteurs.
Parallèlement à la dégénérescence DA, les patients parkinsoniens présentent des altérations du système sérotoninergique (5-HT) qui ont été mises en évidence en post-mortem et plus récemment par imagerie par tomographie à émission de positons (TEP). Des corrélations ont également été démontrées entre l’altération du système 5-HT et la sévérité de certains symptômes moteurs, non-moteurs et des dyskinésies induites par la L-DOPA. Cependant, à ce jour, aucune étude n’a mis en évidence de lien causal direct entre l’altération 5-HT et l’expression des symptômes parkinsoniens.
Il était donc crucial 1) de clarifier le rôle exact de la 5-HT dans le développement des symptômes moteurs et non-moteurs ainsi que dans la réponse aux traitements dopaminergiques 2) et d’établir des liens fonctionnels entre une symptomatologie particulière et des mécanismes de plasticité.